Suivez nous sur :

Questions sur les tests de grossesse

 

C’est la Loi Hamon qui permet depuis quelques mois la vente hors pharmacies des tests de grossesse. Comme pour tout article de parapharmacie vendu en grande distribution, on peut légitimement se poser la question si ces tests sont fiables. Tout d’abord, comment fonctionne un test de grossesse ? Quand faire le test pour savoir si on est enceinte ?

L’extraordinaire expansion hormonale

Dès qu’un œuf est fécondé il devient embryon et commence à secréter une hormone spécifique : la HCG (pour « Hormone Chorionique Gonadotrope« ) jusqu’alors absente de l’organisme d’une femme non enceinte. Quelques temps après, ce sera au placenta de produire à son tour la HCG dont le rôle est de maintenir le « corps jaune » servant à produire la progestérone génératrice de la muqueuse utérine dans laquelle croît l’embryon. Dès que la fécondation a lieu, l’organisme de la femme désormais enceinte commence à produire de la HCG, à faible niveau durant la première semaine mais dont le taux triple (x3) au cours de la seconde semaine, décuple à la troisième semaine (x10) et décuple encore une fois au cours de la quatrième semaine de grossesse.

Le fonctionnement du test de grossesse

Pour savoir assez rapidement si une femme est enceinte ou pas, il suffit donc de détecter la présence de la HCG dans son urine car celle-ci est chargée d’hormones. Le test de grossesse est donc tout d’abord un récipient d’anticorps qui réagissent au contact de la HCG. Une fois mis au contact de l’urine, les anticorps préalablement colorés réagissent et le colorant qu’ils contiennent devient visible.

Pour la plupart, les tests de grossesse sont munis de deux réactifs : l’un valide la réaction du test à la présence d’urine afin de s’assurer que le test fonctionne, l’autre détecte la présence de HCG. C’est pour cela  que les tests de grossesse ont classiquement deux barres (parallèles ou en croix) : une seule barre visible : rien à signaler, deux barres ou une croix : vous êtes enceinte.

La fiabilité du test de grossesse

On considère actuellement que la quasi-totalité des tests de grossesse commercialisés en France en ou hors pharmacie sont fiables au-delà de la troisième semaine de grossesse à condition qu’ils soient utilisés correctement. Les erreurs des tests de grossesse sont principalement dues à de mauvaises utilisations qui vont du manque ou de l’excès d’urine sur le test, à une dilution de cette urine, un temps d’attente trop bref, etc. … Soit principalement un non-respect  des instructions sur la notice d’utilisation.

Quand faire un test de grossesse ?

A partir de la troisième semaine de grossesse, si les tests possèdent tous un très haut niveau de fiabilité, certaines femmes ne veulent pas attendre forcément cette échéance. Il existe donc des « tests précoces » sensés détecter la présence de HCG dans les urines 3 jours avant les règles. Il est sage alors de procéder plus tard pour confirmation à un test de grossesse plus classique dont la fiabilité est plus éprouvée.

Le test de grossesse doit lever le doute en cas d’inquiétude comme un rapport non protégé en période féconde ou suite à des signes physiques comme le retard de règles, des nausées, une poitrine gonflée et tendue. Toutefois, il n’est pas conseillé de faire le test moins de 10 jours après l’acte susceptible d’être fécondant.

Choisir et effectuer un test de grossesse ?

Un test de grossesse urinaire s’achète aussi bien en pharmacie qu’en grande surface, à noter qu’il n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Le choix du test de grossesse se fait selon le laps de temps écoulé depuis le rapport supposé fécondant, c’est la sensibilité du test de grossesse qui doit être privilégiée : la plupart des tests ont un seuil de sensibilité à la HCG de 50 U/L alors que les tests dits précoces sont conçus pour réagir dès 25 U/L (Unités par Litre).

Le test de grossesse est réalisé au mieux le matin au lever car l’urine est à ce moment plus concentrée. Il est indispensable d’appliquer à la lettre les préconisations de la notice. Certains tests doivent être placés un certain temps sous le jet urinaire alors que d’autres doivent être immergés dans un flacon. Le temps de réaction est lui aussi à respecter impérativement.

Le signalement positif du test de grossesse (positif : vous êtes enceinte) doit vous amener à consulter votre médecin afin de faire réaliser un test sanguin qui permettra de confirmer la grossesse et d’obtenir les informations indispensables sur la date de conception, le déroulement de la grossesse et tous les conseils médicaux.

 Brigitte C.M

 

Partager.